Article paru le 1er décembre 2010 à la une du Post.fr, journal participatif édité par le monde.fr.

La rumeur a trop vite attribué à Eric Cantona l’initiative de ce rendez-vous du 7 décembre, en omettant simplement l’existence et la ferveur des véritables instigateurs du projet qui n’ont d’ailleurs pas tenu à s’exprimer devant la presse pour l’instant.

Les auteurs sont des internautes militant pour une cause estimable, et seul le mouvement est inspiré par les paroles du footballeur.

Une simple recherche sur le net avec comme mot clé "bankrun2010" vous précisera toute la légitimité, l’importance et la gravité des motifs de cette mobilisation.

Cantona dans sa déclaration, largement diffusée sur le Web, n’a jamais donné de date, ni incité qui que se soit à retirer effectivement son argent, et lui-même ne le fera certainement pas en se justifiant par une de ces pirouettes burlesques dans lesquelles il excelle.

Note de la rédaction du Post.fr

Le footballeur a expliqué dans Libération mardi que " vue l'étrange solidarité qui est en train de naître, oui, le 7 décembre, je serai à la banque ".

Il propose juste au conditionnel que, "SI" 3 millions ou 10 millions de personnes le faisaient, les banques auraient du mal à faire face, nous invitant ainsi à constater une réalité terrifiante.

Source Presse Ocean