Pour ceux qui ont pris à l'époque un de ces "yellow sunshine", petites pilules acidulées et lysergiques dont raffolait, entre autres, ce génie éphémère et immortel, la poésie de ces notes sublimes remontera derrière vos mâchoires encore crispées, comme une euphorie incontrôlable et palpitante.
Pour ceux qui n'en ont jamais pris, n'en cherchez pas elles n'existent plus. De toute façon vous aurez la même sensation, même sans avoir les dents du fond qui poussent.

Le rêve de paix d'amour et de liberté au coin des lèvres d'une jeunesse en pleine mutation s'exprime avec puissance dans les mots de ce grand poète romantique.

Little wing signifie "Petite aile", mais si Hendrix a choisi ce terme c'est peut-être pour ne pas dire Ange, un mot qui évoque la religion et la mentalité très puritaine des USA (surtout à l'époque).
En fait non, Little wing est un nom imagé, comme ceux des indiens, qui est venu à l'esprit de l'auteur pendant un séjour à Monterey (ville du célèbre festival de pop music).
Je n'en ferai donc pas la traduction.

Cliquez vite sur "Lire la suite" pour écouter et découvrir les paroles de cette chanson avec en prime une interprétation sublime en duo par Joe Cocker et Carlos Santana