Article publié le 11 avril 2011 sur le Post.fr, journal participatif édité par le monde.fr.

La médecine naturelle avec toutes ses composantes "vertes" attire de plus en plus de consommateurs et les méthodes les plus variées sont proposées aujourd'hui à titre de médecine douce et économique.

Les traditions bien ancrées depuis des millénaires des confins de la chine aux recettes de grand-mères ont prouvé leur efficacité comme leurs contre-indications.

Pourtant, la législation européenne, qui n'est pas en mesure de nous garantir -malgré d'officielles évaluations- que les molécules synthétiques prescrites à tout va sont sans dangers, veut nous prévenir des conséquences sur notre santé de plantes pourtant bien connues pour leurs vertus thérapeutiques.