Qu'est donc devenu le pompiste sympa qui servait le carburant à la station et qui prenait soin de mon pare-brise ? Qu'est-il donc advenu du ramasseur de caddies qui arpentait les allées du parking de notre supermarché favori ? Où est passée l'ouvreuse au cinéma de mon quartier qui vendait bombons et cornets de glaces avec un si joli sourire ?
Où sont passés tous ces petits boulots qui facilitaient notre vie et celles de ceux qui en bénéficiaient.
"Il n'y a pas de sots métiers" pouvait-on dire, il n'y a plus de sots métiers du tout...